Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manuel de chasse et de pêche à l'usage des filles

La chasse et la pêche c'est TNP (Totally Not Pouffy). Histoires Naturelles et compagnie, t'oublies. La galinette cendrée des Inconnus, t'y penses même pas non plus.

 

Sauf que là, si je te parle d'un truc comme ça c'est que j'ai une bonne raison; En fait, c'est le titre d'un bouquin. De la chick-lit. Incroyable. Incredible. 

 

Ce n'est bien évidemment pas le titre qui m'a attiré l'oeil dans ce géant vide-grenier dans lequel je l'ai trouvé mais bien la couverture, couverture vintage que j'ai adorée.

 

Ce livre est paru en 1999. 

 

 

          001-copie-3.jpg

 

 

  L'histoire : Jane Rosenal est une jeune New-yorkaise juive qui travaille dans le milieu de l'édition. De l'adolescente désabusée à la femme sincère qui n'a plus peur de dévoiler son identité, elle découvrira que ce n'est ni par les lectures, ni par les conseils des amies ou des parents qu'on apprend à être heureuse, à aimer et être aimée.

D'une ironie sans pitié, à la fois drôle, vrai et profond, ce roman, qui s'oppose au mode d'emploi classique destiné à la jeune fille à la recherche du mari idéal, bouscule aussi les clichés tout en recelant des réflexions vraies et de fines allusions culturelles.

 

 

  Ce que j'en pense : Le bouquin commence par Jane adolescente à 14 ans puis le 2ème chapitre nous montre Jane jeune adule sans qu'il n'y ait aucune transition mais ça passe bien. Les chapitres suivants s'enchainent dans la continuité puis, tout d'un coup, sans aucune explication, on retombe sur Jane maman avec ses 3 grands enfants déjà adultes... Puis on revient en arriére...

 

Pour moi, ça manque clairement de cohérence et je ne comprends pas bien ou l'auteure m'emméne ou en tout cas essaye de m'amener.

 

N'empêche que l'écriture est sacrément plaisante et que j'ai dévoré ce bouquin car je voulais savoir la destination finale... Mais je n'y suis jamais parvenue, malheureusement... Malgré un ton enjoué et drôle, j'avoue que j'ai été un peu déroutée par ces bonds dans le futur puis par les flash-back mais les  245 pages sont passées à vitesse grand V. Il n'y a pas 50 personnages non plus et le bouquin et vraiment centré sur Jane, sa famille et ses histoires d'amour.

 

 

        002-copie-3.jpg

 

 

 

 J'avoue que l'adaptation cinématographique je n'en ai vu aucune trace nulle part et vu l'histoire, je vois pas bien ce qu'on peut en faire mais bon, si j'étais scénariste, ça se saurait... On me dit dans l'oreillette que si, après recherches, il semblerait qu'il y ait 2 nouvelles qui ont été adaptées. Pour moi, un bouquin de nouvelles ce sont des petites histoires qui se suivent sans aucun rapport entre elles alors que là, l'héroïne et les mêmes personnages sont présents dans ces histoires. Bizarre, bizarre... Pouffement surprenant.

 

J'attendais plus de fun et de délire en achetant ce bouquin. Je pensais plus lire des lieux communs tournés en dérision et même si ce livre était sympa, j'avoue avoir été déroutée par l'histoire et la construction du bouquin. J'ai lu quelque part que c'était un bouquin typiquement new-yorkais, je trouve ça affreusement snob comme réflexion et surtout hyper-réducteur.

 

Cela dit, ce qu'elle dépeint dans ce bouquin est hyper-réaliste et ne fait pas plus romancé que ça. C'est pas un mauvais bouquin, c'est juste que je ne m'attendais pas à ça. Je vous le recommande quand même car même si je suis nuancée j'ai passé un bon moment et j'aimerai bien savoir si d'autres l'ont lu et surtout ce qu'elles en ont pensé.

 

 

Manuel de chasse et de pêche à l'usage des filles

Melissa Bank

Rivages Poche Bibliothéque Etrangére

245 pages

8,65 euros 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

mon-hitblogue

Quarantenaire qui a toujours 30 ans dans sa tête, j'adore déconner !!!!
Voir le profil de mon-hitblogue sur le portail Overblog

Commenter cet article