Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le petit carnet de la no-buyeuse

Mon ado, mon pré-ado et mon petit tétard ont une phrase culte qu'ils nous servent réguliérement et qui nous fait régulièrement sortir de nos gonds. C'est celle-ci "On a toujours le choix", en réponse à des ordres que nous leur donnons. C'est ça qui est bien quand t'as des gosses, c'est que tu peux donner des ordres, le genre de trucs qu'on peut pas trop faire habituellement avec les collègues ! Et quand ils essayent de discuter tes ordres, telle Super Nanny tu peux leur claquer un "Parce que je suis ta mère et que je sais ce qui est le mieux pour toi" ou un "C'est comme ça, c'est moi qui décide parce que je suis l'adulte et que tu dois faire ce que je te dis, tu n'as pas le choix" et là, dans un éclair de rebellion, bien droits dans leurs bottes, on a droit à un "On a toujours le choix" lancé tel un défi.

Tout ça pour dire que parfois, le no-buy s'impose. On n'a pas le choix. Enfin, si, on a le choix de continuer à claquer en cosmétos et en fringues et du coup de pas pouvoir donner à bouffer à nos gosses. Et de voir débarquer l'huissier. Donc, avant d'en arriver là, il vaut mieux se dire qu'on a pas le choix et qu'il faut qu'on se mette au régime sec de carte bleue. On dit que les enfants grandissent et se construisent grâce à leurs frustrations. Pas sûr que ce soit la même chose pour les Pouffes... Après avoir essayé différents no-buy avec plus ou moins de succés, j'arrive maintenant à le réaliser sans craquer comme une folle à la fin. Ou presque.

 

imagesCAL1S5CF-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La première étape, avant d'entamer un no-buy, est d'abord de se faire plaisir. Une dernière petite commande raisonnable mais avec un code de réduc quand même. Faut se mettre dans l'ambiance.

 

Il faut ensuite vider totalement son placard de salle de bains pour identifier ses besoins. 12 gommages, 35 gels douches, 4 crémes de jour, 22 mascaras, 69 palettes... Ca remet les idées en place de ranger ses produits de sorte que, quand on en termine un, on sait qu'on en a d'avance et qu'on peut taper dans le stock et surtout on redécouvre des palettes et des fap qu'on avait juste un peu oublié...

 

L'étape suivante est d'éviter le centre commercial comme la peste. Il faut donc se trouver une bonne raison pour ne pas y aller en sortant du boulot. Gamins à récupérer, aller à la salle de sport, rentrer regarder des séries à la télé, cuisiner, se prendre un bain...Bref, se trouver une activité plaisir qui ne nous frustrera pas. Moi je regarde Bienvenue chez Nous et la méchanceté des gens me met en joie et comble ma frustration...

 

Pour ce qui est des fringues, le fait de vider son armoire comme on a vidé le placard de la salle de bains permet aussi de se rendre compte que finalement, on a de quoi s'habiller. Et si tu prends bien le temps de trier tes fringues, celle de Chéri et celles des gosses, ça t'occupera bien quelques après-midi pendant lesquelles tu n'iras pas faire de shopping.CQFD.

 

Si tu veux économiser aussi sur tes courses et ton budget bouffe, c'est simple. Le congélo est ton ami et tu tapes dedans tous les jours. Même chose avec les boites de conserve et avec tout ce que tu as dans les placards. En plus, ça empêche de gâcher.

 

Revenons aux cosmétos. Pour éviter la frustration, je joue aux concours des copines blogueuses et quand tu gagnes, plus de frustration ! Non seulement t'es super contente quand tu vois que t'as gagné mais en plus t'es jouasse une 2ème fois quand tu reçois ton paquet... Ca marche aussi quand tu reçois un colis des marques partenaires.

 

Quand tu reçois un code de réduc Séphora ou de n'importe quelle marque, il est bien évident qu'on ne peut pas toujours les ignorer et qu'on est tentée. Evidemment. Nous sommes humaines, pas des robots. Il suffit de se poser la bonne question : En ai-je vraiment besoin ? Et là, ça te raméne à tes stocks et normalement, en se raisonnant un peu, on arrive à fermer la page sans valider le panier. Bon, OK, des fois c'est drôlement plus dur que d'autres mais bon...

 

Quand il fait beau, plutôt que de partir faire du shopping avec une copine, il faut se trouver une autre activité. Bon, en ce moment, le problème ne se pose pas trop en même temps... Et je parle pas de faire le ménage, je parle d'une activité plaisir là-encore. Aller se balader à la plage (oui, je sais, tout le monde ne peut pas, je suis une chanceuse, je suis au courant ne vous inquiétez pas...), en forêt, à la campagne ou larver dans son jardin... Quand il pleut des cordes, il faut bien dire qu'on a pas très envie de sortir donc c'est plutôt facile en cette période... Sauf qu'on pourrait être tentée d'aller se réfugier dans les centres commerciaux. Mais non, faut pas. Alors fais toi couler un bain et regarde des séries. Et colorie toi les ongles. Essaye des trucs compliqués, ça va t'occuper tout l'après-midi ! 

 

Tu peux te garder en option le ménage-repassage-rangeage. Pendant que tu fais ça, tu ne cours pas les boutiques, tu ne traines pas sur les sites beautés, les blogs et tu claques rien en futilités.

 

Et enfin, il faut que tu t'offres des petits plaisirs et quand je parle de petits plaisirs je sous-entends quelques petits bidons de gels douches de supermarchés, des petits flacons pas chers genre Cottage mais avec des odeurs plaisirs à tomber.

 

Il te reste aussi l'option des bons cadeaux que tu gagnes sur les sites de sondages et compagnie ou encore mieux ceux qui donnent du cash sur ton Paypal. Tu peux acheter sans dépenser un rond et ça c'est bon... Et pense à tes pots noirs vides de chez Lush et va les échanger contre un masque gratuit.

 

Je t'ai livré toute ma sagesse de Vieille Pouffe à qui on apprend pas à faire la grimace dans ce billet, j'espére que tu en feras bon usage. Même avec tous ces conseils, putain le no-buy c'est chiant et ça va être super dur... Au pire, même si on tient pas complément, un petit craquage c'est toujours mieux que plein d'achats de toutes façons... 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

mon-hitblogue

Quarantenaire qui a toujours 30 ans dans sa tête, j'adore déconner !!!!
Voir le profil de mon-hitblogue sur le portail Overblog

Commenter cet article

Laurent 13/04/2013 12:37


Alors là, tu as la totale approbation de Nicolintello à qui je viens de lire ton billet !!! Bon, bah je vais essayer d'appliquer tes conseils...Mais moi j'dore la réflexion de tes monstres !! MDR
! C'est insolent à souhait, comme moi :))

mon-hitblogue 16/04/2013 07:10



Voila, c'est ça, t'es un monstre toi aussi :))



jo3jeans 12/04/2013 17:33


aaaah le no buy ^^


J'étais en no buy quand je bossais et j'ai perdu mon taf alors ça va pas s'aranger


tout à l'heure mon Loup d'amour reçoit la facture EDF (après avoir raqué 230€/mois durant 10 mois on attendait une régularisation mais pas de ce genre : 1200€  à sortir en plus) donc il lit
la facture s'évanouit, vérifie, pâlit et me sort :


"-va falloir changer nos habitudes" , genre on se lâche trop dans notre vis en mode no buy depuis des mois...


Putain j'ai failli l'écharper, il est fou lui de me dire des trucs comme ça alors que je suis en pleine frustration ^^


bisous et courage !

mon-hitblogue 16/04/2013 07:11



Courage à toi surtout



Loobee 12/04/2013 16:10


nanméo, sors de mon corps !!! ihihi c'est exactement ce que je fais en ce moment, je joue, je reçois des partenariats, je redécouvre mes produits, ça fait tenir mon envie de consommer voire ça
m'a carrément calmé, récemment j'ai acheté un mascara gemey et des gels douche cottage (quand je te dis que tu es dans ma tête). je craque mais sans craquer et la vie est belle ^^ 

mon-hitblogue 12/04/2013 17:29



CQFD ! On est pas au fond de la mine à pousser des wagonnets non plus hein ?



LaFéeDuLac 12/04/2013 16:04


Ma réplique culte face au enfants c'est "la loi c'est moi", et même si "c'est pas juste" ben c'est comme ça. 


Moi mon truc pour éviter de trop craquer sur des achats impulsifs quand j'ai bien envie de faire un peu les boutiques quand même c'est d'acheter pour les enfants. Amener 3 gosses, 6ans et demi 4
ans et 2 ans et demi, acheter une paire de chaussures chacun, ça vaccine pour un moment de l'envie de shopping...

mon-hitblogue 12/04/2013 17:29



C'est clair ! Jje fais plus les soldes fringues pour les gosses que pour moi



mimounette81 12/04/2013 15:14


je te soutiens la miss va!!! en tt cas j'ai adoré ton article, tellement vrai et trop marrant uassi!!! bisou

mon-hitblogue 12/04/2013 17:29



J'ai forcé un peu le trait :))



Psycho 12/04/2013 13:33


Enfin, j'en remets une dernière couche pour dire aussi que j'ai du mal avec le concept même de no-buy. Ceux que j'ai déjà fait, c'était toujours pour des soucis de place (non, pas une 253èmùe
bouteille de vernis, pas la place !) que de thunes. 


Car niveau thunes et plaisir, je suis d'une culture où le "no buy", c'est la normalité et c'est finalement le "buy" qui est l'exception, la rareté. J'ai la chance de faire un métier qui me permet
de gagner assez pour profiter de cette exception de manière plus très exceptionnelle mais je réalise que c'est du bonus. Ne pas acheter, ça ne fait pas "mal", c'est facile, c'est normal. Et lire
à droite et à gauche des billets sur les difficultés d'un no-buy, sur la frustration que ça engendre et compagnie, j'me dis que c'est des considérations de divas quand même...


 

mon-hitblogue 12/04/2013 17:28



Je me rends compte que mes no-buy c'est même pas par rapport à l'argent, c'est plus par raisonnablitude (!) genre j'en ai pas besoin de cette palette et que c'est plus jeter l'argent par les
fenêtres ! J'avais jamais eu à trop compter avant mais entre l'emprunt de la maison et Thomas à Pau, je me dis qu'il vaut mieux que j'économise un peu au lieu d'acheter des trucs dont je
n'ai pas vraiment besoin.  Mais je suis pas malheureuse, le fait de pas acheter un truc qui me fait envie ne me mine pas, le bonheur n'est heureusement pas là ! Et puis j'en rajoute quand je
parle de no-buy, c'est plus faire gaffe que no-buy !



Psycho 12/04/2013 13:29


Bon sinon, dans l'ensemble, je ne suis pas mère de famille donc je ne connais pas le "vrai" no-buy qui te tombe sur la gueule de manière imprévue. Il me semble que, avant d'avoir des enfants, ça
ne peut pas arriver... J'veux dire : je sais combien je gagne, de combien j'ai besoin pour payer les factures et que ça rentre large dans mon salaire. Quand je craque, je ne fais toujours sans
compter, sans vérifier avant si je peux me le permettre parce que je SAIS que je peux me le permettre. Je vais avoir envie d'une palette UD, au pire Guerlain, pas de douze produits La Prairie. Je
vais avoir envie d'un nouveau sac Desigual, pas d'un Lancel... Je crois que j'ai été conditionnée très tôt pour avoir des envies qui entrent dans la limite de mes possibilités, et me faire
plaisir en évitant les frustrations... Alors même si tes garçons ralent pour le moment, je pense que c'est ça aussi que tu es en train de leur apprendre. Craque pas. 

mon-hitblogue 12/04/2013 17:33



Je suis raisonnable dans mes craquages moi aussi, les cosmétos hors de prix je ne les calcule même pas et tu connais ma passion pour les sacs Désigual et non pas pour les Chanel :))



chouby36 12/04/2013 13:26


Tout a fais d'accord avec toi. Tu sais pour ne pas être tenter je fais mes courses 1 fois par mois . 


Si bien sur il manque un trucs pour un repas c'est chéri qui s'y colle . 


Après je ne fais plus les magasins du mois comme sa je ne suis pas tenté. Les hards discount c'est bien aussi pour la nourriture car peu de rayon on achete moins,moins de tentation . Et en prime
on gagne du temps ! 


A moins d'une très belle promo je ne craque plus sur le net non plus . 


J'ai la chance souvent de trouver tout trop cher même en promo j'ai vu ne pas valider mes paniers me disant sa coute quand même cher  . Je regarde trop les prix . Et même pour un gel douche
j'ai du mal a prendre un cottage a 3€ je me dis je peux avoir 2 gel douches de marques magasins . 


Mais a coté de sa je me sens pas frustré car je trouve sa logique de ne pas allez acheté une 10eme bb crème ou un 15eme tube de rouge a lèvre alors oui je suis souvent tenté surtout en surfant
sur les blogs je me dis j'aimerais sa j'aimerais sa ... Puis les jours qui suivent j'oublie le trucs . Et puis je suis réaliste j'en ai beaucoup a finir et je n'aime pas le gaspillage. 


Sa aide ... Mais à coté de sa j'ai des périodes compulsives d'achats au points d'être dans le rouge a la banque mangeant 1/4 du salaire a venir . 


 

mon-hitblogue 12/04/2013 17:31



Oui mais dans l'ensemble tu es raisonnable



Psycho 12/04/2013 13:23


Je fais partie des gens bizarre qui n'ouvrent même pas les courriers "code promo" de Sephora. Quand j'ai besoin de passer commande, je couine comme un cochon sur Twitter pour que qqn me file un
code mais sinon, même pas je les regarde... A quoi bon, puisque je n'ai pas d'achat prévu ?

mon-hitblogue 12/04/2013 17:32



Non, sans dec ? Moi j'ouvre mais je ne craque que quand j'ai besoin d'un truc ou alors je vais juste acheter un vernis



Psycho 12/04/2013 13:19


C'est ça qui est bien quand t'as des gosses, c'est
que tu peux donner des ordres, le genre de trucs qu'on peut pas trop faire habituellement avec les collègues ! > De l'avantage d'avoir des élèves, ça marche aussi, et à la puissance 25
!

mon-hitblogue 12/04/2013 17:31



MDR ! Je comprends mieux ta vocation :))